La saponification à froid, qu’est-ce que c’est ?

Savez-vous comment est fait votre savon ? Il n’y a bien sûr pas qu’une seule recette miracle, mais il faut savoir que le savon est le résultat de la saponification, une réaction chimique. Et en fonction des méthodes adoptées, les caractéristiques du savon diffèrent. Je vous dis comment et vous parle surtout de ma technique favorite : la saponification à froid.

La saponification, c’est quoi ?

La saponification, c’est une réaction chimique qui, doucement mais sûrement, produit le savon et la glycérine.. Oui, ce savon dont nous nous servons tous les jours ! Pour provoquer cette réaction, on mélange un ester (acide gras) et une base forte (soude ou potasse). Voici un exemple pour simplifier un peu tout ça :

Et la saponification à froid ?

La saponification peut se faire de deux manières : à froid ou à chaud. La plupart des savons industriels sont fabriqués à chaud, et certaines savonneries dites artisanales utilisent comme base ce type de savon, alors qu’il est possible d’utiliser la méthode à froid (environ 30°). Dans ce cas, il faut compenser la chaleur en mixant de manière assez vive le mélange. La préparation durcit peu à peu et devient savon et glycérine auxquels on peut ensuite ajouter à sa guise huiles de surgraissage, parfums, fleurs, épices, graines…

A vrai dire, ce procédé est utilisé depuis le XVIIe siècle et la conquête du Far West. Comme quoi, on parlait pas uniquement chapeau de cow-boys. Et pas de mixeur à l’époque…

3 raisons d’utiliser la saponification à froid

  1. La glycérine est conservée telle quelle, contrairement aux savons industriels, ce qui rend le savon beaucoup plus hydratant.
  2. La basse température permet de maintenir les propriétés bienfaitrices des matières premières comme des huiles essentielles ou végétales.
  3. L’impact sur l’environnement est moindre, car les artisans privilégient des circuits de distribution courts, la fabrication demande peu de consommation d’énergie et d’eau et surtout vous, dans votre salle de bain, utiliserez moins de produit et moins d’eau pour vous rincer.

Quels savons éviter ?

Les savons du commerce sont souvent accompagnés d’huile de palme ou de graisse animale saponifiée, avec un lot d’additifs, parfums de synthèse, conservateurs et autres colorants pas très bons pour la planète comme pour vous.

Les savons liquides, gels douches et autres savons sans savons n’ont rien de naturel, s’utilisent plus vite et relèvent plus du détergent que de la savonnerie…autant se doucher avec son liquide vaisselle !

Faites-moi découvrir vos savons artisanaux préférés en commentaires !

Source : Je crée mes savons au naturel, Jeanne et Sylvain Chevallier, Terre Vivante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.